Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 08:13

C'est La grande question.

 

Depuis que je suis adolescente, je rêve de normalité. J'ai atteind une partie de mon but : ma vie est normale mis à part ma maladie mentale et ces conséquences (qui sont quand même très bien gérer : mes connaissances ne se doutent absolument pas que j'ai un problème psychiatrique, timide oui, distante et un peu coincée oui, mais psychiatrique surement pas, vive les médicaments).

 

J'avais lu dans le "Que sais je" sur la paranoïa que cette maladie ne se guérissait pas. Mon psychiatre vient de me dire le contraire. Il veut que je vois une psychologue pour résoudre mes angoisses et arréter mes médicaments. Je dois dire que là où je diffère de beaucoup de paranoïaque c'est que j'ai conscience d'avoir péter un cable. J'ai conscience d'avoir délirer, d'avoir inventer des ennemis. J'ai conscience quand je commence à m'aventurer sur le chemin de la folie. Cela doit être pour cela que je suis peut être guérissable. Et puis oui j'ai envie de m'en sortir. De vivre dans le doute de soi même est épuisant et douleureux. Heureusement ce n'est pas tout le temps.

 

Mais j'ai un certain appriorie sur les psychologues. J'en ais vue beaucoup avant d'avoir ma crise de délire. Je ne sais pas s'ils m'ont apporté beaucoup de choses. J'ai l'impression que c'est plus moi en prenant des bonnes décisions dans ma vie qui me suis guéris toute seule un peu plus à chaque fois. J'ai même eut l'impression que le psychologue que je voyais juste avant ma crise a, sans s'en rendre compte, accéléré ma chute. En tout cas il ne l'a pas ralentie, ça c'est sûr. Et pourtant il en a eut des signes que je commençais à péter les plombs. Je lui ais dis que je croyais que la télé me parlait, me donnait des indications sur ce que je devais faire. Il m'a dit "vous vous rendez compte que c'est votre inconscient qui parle ?". Je lui ais répondue oui et le symptôme a disparue mais mon cerveau est partie se balader ailleur et le problème s'est agravé sans que mon psychologue puisse l'enrayer.

 

Mais bon là ça va être une psychologue du cmp et pas choisie au hasard. Elle va être au courant de mon passé psychiatrique. Donc je vais essayé d'être optimiste et me dire que peut être enfin un travail psychologique va m'aider à résoudre mes problèmes. Mais j'avoue que j'ai un peu peur de vivre sans mes anti-psychotique. La dernière chose que je souhaite c'est de refaire une crise de délire. Et ce n'est pas l'hôspitalisation qui me fait peur; c'est ce que je suis capable de dire et de faire pendant une crise qui me fait peur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léto
commenter cet article

commentaires

Jean 12/05/2016 19:33

Merci beaucoup c'est vraiment sympa !
Du coup toujours sous risperdal 0.5 mg ?
Encore Merci Leto

Jean 11/05/2016 19:52

Bonjour Leto,
J'ai vu mon psy qui m'a confirmé le diagnostic de perso paranoiaque mais il m'a dit que les medocs n'apportaient aucune aide. Toi tu trouves que tu es moins parano avec ces medocs ou qu'ils ne font que t'endormir ? Si tu me répondais tu serai d'une aide précieuse.
vraiment, merci pour tout

Leto 12/05/2016 14:30

Moi je trouve que mon medoc m'aide à garder les pieds sur terre et à ne pas inventer des choses fausses. Et vu combien j'en prend je n'ai plus d'effet secondaire

Jean 29/03/2016 20:09

Comme moi tu vois des messages cachés que ton persecuteur aurait pu faire passer à d'autres personnes ?

Leto 02/04/2016 11:41

Je peux imaginer tout et n'importe quoi. Alors je fais gaffe à pas m'emballer

Jean 28/03/2016 23:05

Salut Leto,
J'aurai aimé savoir si comme moi ta paranoia pouvait etre "positive", genre des gens que tu connais peu font passer des messages sympa et admiratifs envers ta personne en publiant une photo sur facebook par exemple, alors qu'apres coup, il y a tres peu de chances que cette photo ou ce message ait quelque chose à voir avec toi ?
Merci

Leto 29/03/2016 12:02

Salut Jean,
Non. Je vais très peu sur les réseaux sociaux parce que c'est très anxiogene pour moi

LOar 04/09/2015 14:12

Hello,

Bienvenue au club :p
J'ai aussi fait des délires de persécutions. Je suis stabilisée, mais il m'arrive souvent de prêter aux autres des intentions qu'ils n'ont pas, sans que ça ne me cause toujours de grosses angoisses : car lorsque c'est possible , j'essaie que l'autre me rassure, de m'assurer que le comportement que je trouve suspect n'a rien de menaçant. Je cherche des livres pour aider les patients comme nous:
mais rien, que des trucs pour les psychiatres. J'essaie aussi d'imaginer un rituel et/ ou une visualisation spéciale (oui , ça permet de reconditionner le cerveau avec des émotions positives, remplacer certains croyances négatives par des bonnes: mais ça ne marche que sur le long terme.)
Si une personne a un tuyau pour qu'on se soigne, qu'elle m'en parle svp.
Merci pour ton témoignage Léto.

Présentation

  • : Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • : Ayant subie une crise de délire paranoïaque il y a quelques années, je livre mon témoignage sur ce que j'ai vécue et mon opinion sur cette maladie
  • Contact

Important

Je ne suis pas médecin, ni psychiatre, ni psychologue

Si vous avez un problème psychiatrique : allez consulter, prenez vos médicaments.

Chaque malade est different : je ne prétend pas que tout les malades mentaux réagissent comme moi

Recherche

Texte Libre

<a href="http://www.annuaire-blog.eu"><img src="http://www.annuaire-blog.eu/template/3col/button.png" border="0"></a>

Archives

Liens