Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 18:07

La folie étant souffrance (je n'ai pas eut l'occasion de rencontrer un malade mental heureux), je pense qu'il est "normal" que la plus part des malades mentaux aient une addiction à une "drogue" (clope, alcool, pétard). Tous ne l'ont pas. Mais déjà j'ai remarqué 2 choses :

- à l'hôpital une grande majorité de malade fumait des cigarettes

- à l'hôpital il y avait de nombreux articles s'interrogeant sur la consomation du cannabis des malades mentaux. Les medecins se demandent encore si cette addiction est une conséquence de la maladie ou une cause. Je penche pour un peu des 2. Je m'explique :

 

Le malade souffre beaucoup donc il a tendance à rechercher des choses qui vont atténuer ses souffrances psychiques. Le cannabis a exactement cet effet : il permet d'oublier, d'être calme et c'est un très bon somnifère. Je parle en connaissance de cause, j'en ais fumée pendant des années. Malheureusement je pense aussi qu'à coté de ces effets "bénéfiques" d'appaisement, il n'aide surement pas à résoudre ses problèmes, voir les accrois.

 

Ce qui est étrange c'est que beaucoup de malade râle à l'idée de prendre leurs médicaments quotidiennement mais ceux qui fument ne râlent absolument pas d'être obligé de fumer leur clopes et leurs pétards tous les jours. Je pense que la différence est que dans le cas de l'addiction c'est la personne qui gère; dans le cas des médicaments, c'est le medecin qui a le contrôle. C'est pourquoi j'aime beaucoup mon psychiatre : il me laisse beaucoup de choix quand à ma médication. J'ai l'impression que c'est moi qui ais le contrôle de mes médicaments. Et contrairement aux pétards (que je ne fume plus) et aux cigarettes, je n'ai pas envie d'en surconsommer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léto
commenter cet article

commentaires

Yannis54 29/10/2012 23:19

Je crois que si beaucoup de malades ralent à l'idée de prendre leurs médocs, et pas à l'idée de consommer de la clope ou du cannabis, c'est surtout parce que les médocs ont beaucoup plus d'effets
secondaires. Le déficit cognitif, l'anhédonie, les troubles moteurs/psychomoteurs de type "extra-pyramidal", les troubles sexuels etc. sont des effets secondaires des antipsychotiques, que l'on ne
retrouve pas dans le cannabis ou la clope. La nicotine n'est pas dangereuse pour le psychisme... le cannabis l'est beaucoup plus, notamment à cause des troubles du comportement qu'il peut
déclancher.
Cordialement

Léto 30/10/2012 07:51



Bonjour,


 


Perso je trouve que le cannabis et l'alcool ont pas mal d'effet secondaire mais c'est le but rechercher quand on les prends. La clope a des effets secondaire très désagréable (bronchite chronique
pour ne pas parler du cancer) mais sur le long terme.


 


Alors que les medocs ont garde la tête tout à fait claire : un peu comme si on ne voyait QUE les effets secondaire et pas l'effet principale : celui de nous soigner, de nous mettre dans un état
normale.


 


Moi je pense que c'est ça le probleme.



cyp 05/08/2010 21:17


Le pétard, que ne je fume plus qu'occasionnellement après avoir comme plein de monde, tiré pas mal dessus dans ma jeunesse, a tendance à rendre légèrement parano... c'est bien connu. M'enfin : ça
ne dure que peu de temps.

On est tous plus ou moins enclins à être accros à un produit : vingt ans de picole dans mon cas (j'ai arrêté net il y a cinq ans) et à a clope encore actuellement.

Sinon les toxicomanies médicamenteuses sont légions, particulièrement en France où c'est devenu quasi-institutionnel. C'est pas très chouette non plus, faut avouer... quand j'étais guide de voyages
il y a longtemps, j'ai constaté qu'une forte minorité des touristes dans mes groupes étaient totalement dépendants de leurs médocs... pas comme toi qui en as réellement besoin, mais en bons junkies
: je te dis pas le nombre de fois où il m'a fallu aller chercher leur sainte molécule dans les pharmacies indiennes, et négocier âprement avec le pharmacien pour lui faire piger que c'était pas
pour me défoncer, mais pour un client en manque...

PS : je te lis tous les jours depuis la découverte de ton journal. Encore merci pour ton témoignage courageux... et belle et bonne soirée à toi et aux tiens, Léto.


Léto 06/08/2010 07:45



Merci de me lire Cyp, d'apprecier ce que j'écris et de donner ton avis. C'est vrai que je n'avais pas penser aussi aux médocs de complaisances.



Présentation

  • : Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • : Ayant subie une crise de délire paranoïaque il y a quelques années, je livre mon témoignage sur ce que j'ai vécue et mon opinion sur cette maladie
  • Contact

Important

Je ne suis pas médecin, ni psychiatre, ni psychologue

Si vous avez un problème psychiatrique : allez consulter, prenez vos médicaments.

Chaque malade est different : je ne prétend pas que tout les malades mentaux réagissent comme moi

Recherche

Texte Libre

<a href="http://www.annuaire-blog.eu"><img src="http://www.annuaire-blog.eu/template/3col/button.png" border="0"></a>

Archives

Liens