Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 11:10

Super, mon médecin généraliste vient enfin de me donner le dosage maximum de mon anti-psycotique : 4mg. Comme ça je peut m'autosoigner sans risque en cas de crise. Mais honnêtement si je prend un jour 4mg c'est qu'il faut que j'aille à l'hôpital. Parce que là je prend 1mg et déjà je ressemble plus à un escargot qu'à une fourmie.

 

C'est tout le problème de ce genre de médicament : si j'en prend trop, je me transforme en zombie/marmotte/paresseux. Dans une prochaine note je parlerai de l'année que j'ai passée apres mon hospitalisation pour paranoïa ou comment une psychiatre pour se faciliter la vie m'a shooter aux médoc.

 

Aujourd'hui donc je suis à 1mg, je pense jusqu'à ce que je vois mon psychiatre dans 3 semaines. Pour moi ça veut dire :

- endormie entre 21h30-22h même devant le meilleur film du monde et se lever à 7h en se disant que j'aurais bien dormie 2h de plus;

- impossible de lire plus d'une demie-heure d'affilée même avec un Stephen King;

- prendre le moins possible la voiture;

- faire des listes pour ne rien oublier;

- moins de sensations aussi bien physique que morale (moins de douleur mais moins de plaisir aussi)

- se forcer à ne PAS dévaliser le frigidaire

- et le pire : s'accrocher à la conversation même si je n'arrive plus à suivre au bout de 30mn.

 

Peut être que je suis particulièrement sensible aux anti-psycotique. Peut être que c'est parce que je suis très fatiguée. Peut être que c'est différent pour les autres. Je ne sais pas.

 

Le côté positif c'est que les symptomes disparaissent et que le calme revient dans ma tête. Finis les angoisses, finis les sensation visuels bizarres, fini les prises de tête. Bref tout rentre dans l'ordre et ça c'est bien.

 

Et puis le calme est revenue pas seulement à cause des médicaments mais aussi parce que j'ai vue mon medecin. Ce n'est pas un psychologue. C'est un medecin généraliste pas très bavard. Mais il est à l'écoute et je sais que je peut compter sur lui. Et ça, ça rassure. Beaucoup. Comme si je n'étais plus totalement seule façe à la vague. Je suis sur mon petit bâteau mais il y a quelqu'un sur la cote qui sais que je suis en mer et qui me donne de nouvelles rames. Et il en a plein en stock.

Partager cet article

Repost 0
Published by accrocher-a-la-realite.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • Accrocher à la réalité : témoignage d'une folle lucide
  • : Ayant subie une crise de délire paranoïaque il y a quelques années, je livre mon témoignage sur ce que j'ai vécue et mon opinion sur cette maladie
  • Contact

Important

Je ne suis pas médecin, ni psychiatre, ni psychologue

Si vous avez un problème psychiatrique : allez consulter, prenez vos médicaments.

Chaque malade est different : je ne prétend pas que tout les malades mentaux réagissent comme moi

Recherche

Texte Libre

<a href="http://www.annuaire-blog.eu"><img src="http://www.annuaire-blog.eu/template/3col/button.png" border="0"></a>

Archives

Liens